Jeanne Marguerite, vidéo, son, 11'35, 2018

Co-production Vidéochroniques

Lors d’une résidence en immersion dans un EHPAD, j’ai pu passer du temps avec l’ensemble des résidents lors de moments de vie commune et pu participer à certaines activités. Ces moments sont l’objet du film intitulé Jeanne Marguerite. Il s’agit uniquement de plans fixes, filmés discrètement. Les visages ne sont pas visibles, ou que partiellement, par souci d’anonymat. On y retrouve le quotidien de ces vieilles personnes rythmé par les différentes activités et de longs moments d’attente et d’ennuie. Parallèlement à mes visites à la maison de retraite, je suis entrée en contact avec une entreprise de débarras de maison qui m’a permis d’assister à une intervention. Les séquences filmées à la maison de retraite sont ponctuées par des images d’une maison en train de se vider. Elles évoquent l’état actuel possible de l’environnement quotidien passé de ces personnes.